Illusions d’optique : pourquoi trompent-elles notre cerveau ?

Une illusion d’optique peut soit être naturelle soit être issue d’une création par l’homme. Les illusions d’optique reposent sur une erreur de perception. Celle-ci peut impliquer une forme, une couleur, des dimensions ou même un mouvement. Son processus de fonctionnement, aussi magique qu’il puisse sembler, repose sur des bases scientifiques désormais bien connues.

illusion d'optique classique

Un individu passe le plus clair de ses moments éveillés à analyser son environnement à l’aide de ses yeux et de son cerveau. Dans certains cas, nos yeux se trompent ou notre cerveau se laisse piéger et c’est là qu’intervient l’illusion d’optique. C’est surtout le cas lorsque les informations reçues sont contradictoires et mènent à des incompréhensions ou des erreurs d’interprétation.

Les illusions d’optique ne touchent pas toutes les personnes de la même façon. Certaines sont plus sensibles que d’autres aux formes et aux couleurs qui les entourent. Les illusions d’optique touchent également d’autres animaux, particulièrement des mammifères et des oiseaux. Elles sont à rapprocher d’un processus naturel indispensable à la survie des espèces qui consiste à interpréter rapidement les informations nombreuses autour de nous pour pouvoir réagir rapidement en cas de danger. Quitte à se tromper ! Car il vaut mieux aller vite et mal voir que prendre son temps et bien voir. Du moins, c’est ce que pense le cerveau.

Parmi les illusions d’optique les plus célèbres, on trouve la grille d’Hermann. Elle consiste à croire voir des taches grises aux intersections de lignes blanches entreposées sur un fond noir.

illusion d'optique en grille

En dehors de ce dessin d’illusion d’optique, la plus connue est certainement la plus ignorée de tous : le cinéma ! Lorsque nous regardons un film, nous faisons l’expérience d’une illusion d’optique particulière. L’impression est donnée que tout bouge réellement comme dans la vraie vie, pourtant il ne s’agit que de photographies immobiles sur une bobine.

Il ne suffit donc pas d’aller chercher très loin pour vivre une illusion d’optique. L’écran d’un ordinateur convient également. Alors qu’il n’est formé que de petits points rouges, verts et bleus, rien ne nous semble plus réel que les couleurs et les images que nous y voyons.

Il y a un côté assez hypnotique et envoûtant dans certaines illusions d’optique, dont il est difficile de se défaire. C’est pourquoi autant de personnes aiment regarder ce genre d’illusions. Ceci explique en partie le succès des spectacles de magie, qui reposent entièrement sur de tels procédés. Ne parle-t-on pas d’ailleurs parfois des magiciens comme d’illusionnistes ?