Journée mondiale de la vue : 4 conseils pour prendre soin de vos yeux

Prendre soin de sa vue est une pratique à suivre avec le plus grand sérieux dès le plus jeune âge.

Si la baisse de l’acuité visuelle avec l’âge résulte le plus souvent d’une évolution naturelle de la vue, elle peut, dans certains cas, constituer un signe tangible de pathologie grave.

Toutefois, des maladies comme le glaucome ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ne présentent pas toujours de symptômes perceptibles immédiatement.

A l’occasion de la Journée mondiale de la vue du 10 octobre 2019, nous vous donnons nos meilleurs conseils à suivre à tout âge pour éviter au maximum pathologies et troubles de la vue.

La visite ophtalmologique

Il ne faut pas attendre d’avoir mal aux yeux ou de ressentir des difficultés à voir de loin ou de près pour prendre contact avec un ophtalmologiste.

En effet, une visite ophtalmologique ne sert pas qu’à corriger d’évidents troubles de la vue. Elle permet de contrôler la vue à chaque moment de la vie et de détecter très tôt de potentielles maladies.

personne rousse aux yeux verts

Certaines pathologies des yeux sont irréversibles si elles ne sont pas prises en charge à temps.

Or, quand les symptômes sont indécelables par le patient lui-même, seule la visite médicale ophtalmologique permet leur détection par des examens approfondis, puis la mise en place d’un traitement adéquat avant qu’il ne soit trop tard.

C’est pourquoi des rendez-vous réguliers chez l’ophtalmologiste sont une bonne habitude à prendre tout au long de la vie.

La fréquence idéale pour un jeune est d’une visite tous les 2 ou 3 ans jusqu’à la fin de la scolarité. C’est aussi le cas dès que l’on ressent une baisse d’acuité visuelle.

Passés 45 ans, avec l’apparition de la presbytie, une visite tous les 2 ans maximum est indispensable. Enfin, pour les sexagénaires et au-delà, il faut prendre rendez-vous tous les ans pour déceler une éventuelle cataracte.

Les bonnes pratiques quand on est sur écran

Les écrans sont omniprésents dans les pratiques de la vie quotidienne actuelle. Fatalement, cela a un impact sur la vue des utilisateurs.

Il est fortement conseillé de faire régulièrement des pauses et de regarder au loin afin de reposer les yeux. De même, il est indispensable de cligner des yeux régulièrement, ce qui permet de régénérer le film lacrymal qui lubrifie et protège la surface oculaire.

De plus, si l’on ressent un mal de tête, aussi léger soit-il, après de nombreuses heures passées devant des écrans, il est convient de prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste.

femme noire aux yeux marrons

Que faire pour ralentir l’évolution de la myopie chez les adolescents ?

L’utilisation accrue d’appareils électroniques à écran par les jeunes générations est pointée du doigt pour expliquer l’augmentation de la myopie chez les adolescents.

Pour lutter contre ce phénomène, il est bien entendu indispensable de limiter les heures passées sur écran, comme conseillé précédemment, mais aussi de privilégier les activités en extérieur.

En effet, celles-ci favorisent une vision de loin en faisant travailler l’œil à bon escient.

Que faire pour soigner un problème de convergence/vision double ?

La lecture sur papier ou sur écran nécessite une convergence des yeux. Une personne souffrant d’un trouble de cette convergence est contraint à des efforts supplémentaires pour le compenser.

Ces efforts entraînent à leur tour des symptômes d’intolérance. Pour corriger ce trouble, il est nécessaire de consulter un orthoptiste. A ses côtés, le patient procède à de multiples exercices dans le but de faire travailler les yeux et de soigner ce souci de vision double.

En suivant scrupuleusement ces conseils, on s’assure de bien prendre soin de ses yeux, et pas seulement au cours de la Journée mondiale pour la vue.

Pour s’équiper à petit prix avec des lunettes de grandes marques, iLoveYourGlasses propose lunettes de vue et solaires adaptables à la vue, accompagnées de toute une gamme de lentilles et accessoires performants.